mardi 1 mai 2012

Porte (18) Villa Knopf, 10, rue Schiller, Strasbourg, Krafft et Berninguer, 1905

Ce bel hôtel particulier, construit pour le compte du propriétaire de la mercerie "Knopf"*, qui lui donne son nom, est l'oeuvre de deux célèbres architectes de l'Art Nouveau strasbourgeois: Henri Gustave Krafft et Jules Berninguer. La villa, édifiée en une délicieuse alternance de briques rouges et de pierre taillée, n'a que peu de références du style du point de vue de l'architecture, si ce n'est l'avancée arrondie de l'entrée et les bow-windows du salon reposant sur de beaux jambages sculptés et quelques motifs floraux en-dessous des fenêtres qui parsèment la façade.



L'élément extraordinaire de cette construction est le fer forgé, merveilleusement travaillé en "coup de fouet". Aussi bien celui de la rambarde de l'escalier d'entrée que celui des garde-fou des fenêtres, mais surtout le travail délicat et infiniment original du portail d'entrée semblable à nul autre, même si d'aucuns le rapprochent des ferronneries de Guimard (Villa Berthe) ou de Lavirotte (square Rapp).



*La maison de mercerie Knopf, existe toujours de nos jours mais, d'une part elle n'est plus située au même endroit et d'autre part l'immeuble de style Art Nouveau, qui l'abritait, construit par les mêmes architectes, a été malheureusement "rénové" (défiguré) dans les années 50.

__________________________________________


 Este bello hotel particular, construido para el dueño de la mercería “Knopf”*, que le da el nombre, es obra de dos celebres arquitectos del Art Nouveau de Estrasburgo: Henri Gustave Krafft y Jules Berninguer. La mansión, edificada jugando con los materiales de ladrillos rojos y piedra tallada, tiene pocas referencias al estilo del punto de vista de la arquitectura, si no fuera por la avanzada redondeada de la entrada y los bow-windows del salón que descansan sobre bellas jambas esculpidas y algunos motivos florales debajo de las ventanas que ornamentan la fachada.
El elemento extraordinario de esta construcción es el hierro forjado; maravillosamente trabajado en “coup de fouet”. Tanto para la barandilla de la escalera de la entrada como las de las ventanas, pero sobre todo el trabajo delicado y infinitamente orginal del portón de entrada que no se parece a ningun otro, aunque algunos quieran ver parecidos con la herrerias de Guimard (Villa Berthe) o de Lavirotte (square Rapp).

*La casa de merceria Knopf existe siempre hoy en día pero, por una parte ya no está situada en el mismo lugar y por otra el edificio Art Nouveau donde se situaba, construido por los mismos arquitectos, ha sido desgraciadamente “renovado” (desfigurado) en los caños 50'.

2 commentaires:

collectionneur a dit…

ce qui est bien dommage, c'est que sur les blogs, en général, il n'y a pas de lien vers l'email du créateur du site pour le féliciter, lui faire des suggestions voir simplement échanger !

EC a dit…

Tout comme vous cher collectionneur puisque je ne peux accéder à votre profil ...
J'échange et j'ai échangé, grâce à mon blog, avec des passionnés d'Art Nouveau et de Modernisme comme moi qui ont la gentillesse de me laisser un lien où les joindre.
A vous de jouer!
Bon 1er mai.