samedi 7 septembre 2013

Pharmacie Lesage, Douvres-la-Délivrande, Calvados, Basse-Normandie, architecte Rouvray, 1901

Mon week-end normand sous le signe de l'Art Nouveau, m'a amenée devant cette magnifique pharmacie, un peu incongrue dans une toute petite ville du Calvados, loin des grands centres Art Nouveau français, comme Paris ou Nancy. Son architecte a probablement était inspirée par l'oeuvre de Guimard, à Hermanville toute proche. Peut-être même, l'a-t-il rencontré ou est-il allé faire un tour à Paris pour voir ses œuvres. Reste que cette pharmacie a des aspects bien originaux et un délicieux mélange de genre. L'Art Nouveau est essentiellement présent dans les ouvertures du bas de l'immeuble, dans les ferronneries et à l'intérieur.





Castel Béranger - Guimard


Certaines ferronneries ont fait penser à mon ami aux hippocampes de Guimard au Castel Béranger, en plus stylisées, qu'il venait de découvrir la veille.












L’intérieur est tout à fait remarquable et bien conservé. Ce qui est rare en France, pour l'Art Nouveau, comme je l'ai déjà souvent signalé. Nous avons eu droit à un accueil très souriant, avec des explications données spontanément et l'autorisation de prendre des photos, ce qui est extrêmement agréable et malheureusement rare. Tout porte la marque de l'Art Nouveau: les boiseries, les vitraux et les ferronneries de la balustrades du premier étage,
















sans oublier un merveilleux sol en céramique aux beaux motifs floraux.

 _________________________________


Mi fin de semana en Normandia bajo el signo del Modernismo, me llevó delante esta farmacia magnifica, un poco insólita en una pequeña ciudad del Calvados, lejos de los grandes centros Art Nouveau franceses, como Paris y Nancy. Su arquitecto se inspirô probablemente de la obra de Guimard muy cercana en Hermanville. Quizá hasta pudo frecuentarlo o fue a París para conocer sus obras. El resultado es un edificio con una deliciosa mezcla de estilos y con aspectos muy originales. El estilo Art Nouveau está presente esencialmente en las aperturas de los dos primeros pisos y en las herrerías, como en el interior. Algunas herrerías le hicieron pensar a mi amigo,  en los caballitos de mar de Guimard en el Castel Beranger, en más estilizadas, que acababa de descubrir el día anterior.
El interior del edificio está muy bien conservado, lo que no es usual en Francia, par el modernismo, lo que ya he señalado varias veces. Nos recibieron con una sonrisa, explicaciones dadas con espontaneidad y la autorización de sacar fotos, lo cual es muy agradable y también poco usual en Francia. Todo lleva la marca modernista: la madera, los vitrales, la herrerías, sin olvidar un hermoso suelo de mosaico con motivos florales.  

2 commentaires:

Valentí Pons Toujouse a dit…

Cette pharmacie est grande. C'est une bonne chose qu'ils ont conservé les éléments originaux. Un exemple à suivre.

joshemari a dit…

Qué hermosura de farmacia!!!
Qué suerte has tenido de poderla contemplar y fotografiar.
Cuantos detalles. Te felicito.
Un saludo.