jeudi 24 septembre 2020

Villa Jeanne d'Arc à Céret ( ancien restaurant Les Feuillants), 1 Boulevard Lafayette - architecte Viggo Dorph-Petersen - 1900-1920?


Le mois dernier, j'ai écrit un article sur le château d'Aubiry à Céret, ville où je réside depuis quelques semaines. En plus du château, bien connu et assez bien documenté, j'avais immédiatement remarqué, en plein centre ville, au début du boulevard Lafayette, face à la célèbre place Picasso, une construction qui paraissait abandonnée et qui faisait penser à un ancien restaurant. Construite dans un style éclectique, seules les ferronneries semblaient clairement dans un style Art Nouveau un brin kitch, qui me semblait assez récentes (effectivement, elles n'apparaissent pas sur les photos anciennes). A part la confirmation qu'il s'agissait d'un ancien restaurant, ce qui était facile à déduire par certains éléments (comme l'emplacement pour afficher le menu), je n'avais aucune autre donnée. Jusqu'à ce que je sache le nom du dit restaurant: "Les Feuillants" et qu'à partir de là, je puisse mener une petite recherche et retrouver un certain nombre d'informations, dont le nom de l'architecte, qui n'est autre que le même que celui du château d'Aubiry: Viggo Dorph-Petersen.


Cet architecte, d'origine danoise, s'installe à Perpignan entre 1883 et 1884. Il s'est formé au Danemark ainsi qu'à l'Ecole des Beaux Art de Paris. Il reçoit une commande pour une construction à Vernet-les-Bains, alors qu'il travaille pour un cabinet d'architecte parisien, ce qui a été probablement le point de départ de son emménagement rue Traverse-Vauban à Perpignan. Dès 1890, il ouvre un cabinet d'architecte, qui devient également un lieu de formation pour nombre d'architectes. Il travaille notamment pour Pierre Bardou, sur les trois châteaux commandés pour ses enfants. Loin de l'architecture palatine, il construit également un certain nombre de villas pour la bourgeoisie de la ville et d'autres lieux, comme Céret.

Cette villa est construite sur un plan similaire à celui des premières maisons de l'architecte à Perpignan, comme la Maison Combe-Jacomet  et l'hôtel Drancourt , constituées d'un corps de 3 étages, légèrement en avancée et d'un corps de 2 étages, plus trapu, orné d'une balustrade.










Je n'ai malheureusement trouvé aucune indication sur le commanditaire de cette villa, qui fut d'abord un "Café des Sports" comme indiqué sur ces cartes postales anciennes et probablement un hôtel, avant de devenir le célèbre restaurant "les Feuillants" qui a fermé ses portes en avril 1999, avec une initiative de réouverture en 2013 sous le nom de 
l'atelier de Josep Bufi, qui n'a probablement pas abouti. Ce qui veut dire que, depuis plus de 20 ans, cette belle villa se trouve abandonnée. Aujourd'hui, l'édifice est en vente. Evidemment, je suis preneuse si quelqu'un.e a des informations sur l'ancienne Villa Jeanne d'Arc, notamment au sujet de sa construction et du/des premiers propriétaires. J'ai juste trouvé une mention indiquant qu'elle aurait appartenue à un général.



4 commentaires:

manouche a dit…

La lampe murale est superbe.

Eli a dit…

Mais certainement pas d'époque comme indiqué dans le texte et surtout, superbement kitch!

Anonyme a dit…

je ne pense pas qu il ai reouver en 2013 je suis a ceret depuis aout 2008 pas loin du feuillant il a ferme quelque mois avant que j arrive et na jamais reouvrir juste quand il y a eu le tournage d un film franço espagnol l artiste et sont modele je crois pour stock le materiel





Eli a dit…

https://www.lindependant.fr/2013/03/27/des-feuillants-a-l-atelier-de-josep-bufi,1739827.php
Voir l'article ""Des Feuillants" à "L'atelier de Josep Bufi"