samedi 15 décembre 2012

La maison Cohn-Donnay, de Ultieme Hallucinatie, rue Royale 316, Saint-Josse-ten-Noode, Bruxelles, Paul Hamesse architecte, 1904

Lors de mon dernier séjour à Bruxelles, mes amis, connaissant ma passion, ont voulu m'inviter dans cette brasserie, malheureusement fermée depuis 2009, ce qu'ils ignoraient. Cependant, grâce à un ouvrier qui travaillait à l'intérieur et qui nous a dit que les lieux seraient bientôt rouverts au public, nous avons pu la découvrir. (Si vous voulez des informations sur la réouverture, cliquez ici)
La façade ne peut laisser présager en rien l'intérieur. C'est une façade de style néoclassique, datant du milieu du 19è siècle, que l'architecte Paul Hamesse a un peu transformée en changeant un balcon par un bow-windows aux formes rectilignes qui correspondent à l'Art Nouveau géométrique propre au style de l'architecte.


Une fois la porte franchie, nous sommes allés de découverte en découverte, d'enchantement en enchantement. C'est de bien beaux décors que Paul Hamesse a réalisé dans un intérieur où des éléments néoclassiques subsistent mais se mélangent bien à l'ornementation Art Nouveau. Nous avons traversé plusieurs salons, pour arriver à une petite construction juste après une cour intérieure où des éléments néoclassiques sont clairement présents, comme ces colonnes doriques, entre lesquelles un vitrail représentant trois femmes, se laisse deviner ou encore ce lustre au centre d'un cercle, orné d'un très beau vitrail fleuri Art Nouveau.




L'ancien jardin d'hiver a été transformé en la salle principale de la brasserie, célèbre par ces sièges de train datant des années 30, créés par Henry Vandevelde. Malheureusement pour nous, à cause de travaux, tout était sans dessus dessous et les banquettes rangées contre le mur. Néanmoins, il était possible de bien apprécier les verrières zénithales et celles qui ornent la salle de jeu d'échecs.







Mais, j'ai été surtout charmée par les grandes salles à manger, décorées avec des motifs et des objets Art Nouveau, dont de superbes cache-cheminées en cuivre,


des cheminées de marbre, avec des appliques en cuivre,


 des frises peintes représentant des paons,



ou florales, tout comme les décorations des plafonniers,



ou celle des boiseries.


En sortant, la porte s'orne d'une magnifique boite aux lettres, copie exacte de celle du 6A rue des Champs-Elysées, à Ixelles, sur la porte de la maison d'Eduard Taymans, construite par le même architecte Paul Hamesser, mais qui est en très mauvais état de conversation, ainsi qu'une belle sonnette.

             
                           Boîte à lettres rue Royale, Paul Hamesse



                                                                                                        Boîte à lettres rue des Champs-Elysées,                      
                                                                                                                                       Paul Hamesse








Sonnette rue Royale, Paul Hamesse



_________________________________

En mi último viaje a Bruselas, mis amigos, a sabiendas de mi pasión, querían invitarme en este restaurante, por desgracia cerrado desde 2009 y no lo sabían. Sin embargo, gracias a un obrero que trabajaba en el interior y nos dijo que el lugar pronto se volverá a abrir al público, pudimos descubrirlo. (Si quiere información -en francés- sobre la re-apertura, dé clic aquí)
El frente de la casa nada deja entrever de las maravillas que encierra. Se trata de una fachada de estilo neoclásico, que data de mediados del siglo 19. El arquitecto Paul Hamesse la transformó un poco cambiando un balcón con bow-windows de líneas rectas que corresponden con estilo Art Nouveau geométrico específico al arquitecto. Una vez pasada la puerta, fuimos de descubrimiento en descubrimiento de encantamiento en encanto. Es un ambiente muy hermoso que Pablo Hamesse ha logrado en unas salas donde los elementos neoclásicos se mantienen, pero se mezclan bien con la ornamentación modernista. Cruzamos varios salones, para llegar a un pequeño edificio justo después de un patio donde los elementos neoclásicos están claramente presentes, como estas columnas dóricas, entre los cuales un vitral que representa a tres mujeres o con la araña en el centro de una círculo, decorada con un hermoso cristal adornados de flores Art Nouveau. El jardín de invierno fue transformado en la sala principal de la “brasserie” famosa por los asientos de tren de los años 30 creados por Henry Vandevelde. Por desgracia para nosotros, a causa de las obras de renovación, todo estaba desordenado y las bancas guardadas contra la pared. Sin embargo, fue posible apreciar el cenit y ventanas que adornan el juego de ajedrez. Pero me encantó sobre todo por los grandes comedores, decorados con motivos y objetos de arte modernistas, entre los cuales magníficas chimeneas cubiertas de cobre, chimeneas de mármol, lámparas de latón, frisos de pavos reales frisos o decoraciones florales. Al salir vimos la puera adornada con un buzón hermoso, copia exacta del de 6A rue des Champs-Elysées en Ixelles en la puerta de la casa de Eduard Taymans, construida por el mismo arquitecto Paul Hamesser, pero se encuentra en muy mal estado de conversación, así como un hermoso timbre.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,
votre article m'a vraiment fait plaisir ; d'abord parce que vous avez pu découvrir ce bel endroit grâce à la gentillesse d'un ouvrier et surtout parce que vous annoncez qu'il sera rouvert au public ! Quelle bonne nouvelle. Je suis allée souvent à la brasserie et une seule fois au restaurant (côté rue) car les dernières années, ce restaurant n'accueillait plus que des groupes. Mais la brasserie était agréable également. Je vais me renseigner. J'espère que nous pourrons y aller lors de le Biennale Art Nouveau cette année.
Merci ! bon dimanche Anne

EC a dit…

Bonjour Anne,
Heureuse de vous lire. D'après l'ouvrier le lieu devait rouvrir fin novembre dernier. J'ai cherché l'info sur la web, mais je n'ai rien trouvé. Je ne sais donc pas ce qu'il en est. Je retourne à Bruxelles en mars et j'y serai pour la Biennale.
Bon dimanche et bonnes fêtes.

Anonyme a dit…

bonsoir,

Je viens d'apprendre que l'Ultieme Hallucinatie va rouvrir ses portes le 3 janvier 2013. L'acheteur est l'échevin Said Köse qui a toujours aimé l'endroit.
(Source journal télévisé de Tele Bruxelles 18heures 18.12.2012.
Quelle bonne nouvelle !!!
bonne soirée
Anne