samedi 27 août 2011

169 bis, Boulevard Lefebvre, XVè - Lavirotte

J'étais arrivée depuis un peu plus d'un an à Paris. C'était lors d'une promenade un dimanche de juillet, au Parc Georges Brassens dans le XVè, sous un ciel grisâtre. J'ai aperçu cette maison Art Nouveau et je l'ai photographiée sans savoir de qui elle était. Ce n'est que bien plus tard, l'an dernier je crois, que j'ai réalisé que la construction était attribuée à l'architecte Lavirotte qui l'a édifiée en 1906.


C'est un immeuble dont le style est bien différent de ceux qu'il a fait antérieurement (comme celui de l'avenue Rapp) et de ceux qu'il édifiera postérieurement, rue de Messine. Il s'agit donc d'une œuvre tout a fait originale, avec un peinture murale qui me rappelle les sgraffites bruxellois.
On peut se poser la question du choix, peu judicieux à mon sens, de la peinture rose lors de la rénovation de la façade et se lamenter sur le remplacement de la porte d'origine en bois (visible ici), par une porte métallique. Restent la beauté de la pierre, sculptée en douces courbes, qui l'entoure et l'originalité de la peinture murale qui court sous le toit, avec des motifs faits de fleurs (tournesols stylisés?) et de volutes.


Cette construction est revenue à ma mémoire car j'ai programmé d'aller demain photographier les autres immeubles de Lavirotte dans le XVè, ainsi que l'hôtel Céramique, que je n'ai pas encore vus.
__________________________
Había llegado desde hacia poco a París. Fue durante un paseo al parque Georges Brassens en el distrito 15, un domingo de julio, bajo un cielo gris. Vi esta casa Art Nouveau et la fotografié sin saber de quien era. Fue mucho más tarde, el años pasado, creo, que me di cuenta que la construcción era atribuida al arquitecto Lavirotte que la construyó en 1906.
Es un edificio de un estilo muy diferente de los que hizo antes (como el de la avenida Rapp) o después (como en la calle Messine). Se trata de una obra absolutamente original con una pintura mural que me recuerda los esgrafitos de Bruselas;
Nos podemos preguntar si el haber escogido este color rosado para renovar la casa, fue juicioso y lamentar que se haya cambiado la puerta de madera de origen (que se puede ver aquí) por una puerta metálica. Sin embargo siempre se aprecia la belleza de la piedra, esculpida con lindas curvas, que la rodea y la originalidad de la pintura mural bajo el techo, con motivos florales (girasoles estilizados?) y volutas.

2 commentaires:

Ana Tapadas a dit…

Toujours fantastiques, tes éditions.


Bisous

ELI a dit…

Muito obrigada. Beijinhos.