lundi 26 septembre 2011

Chalet Blanc de Guimard, Sceaux

J'ai attendu que le rush de la rentrée soit passé pour écrire aux services du patrimoine de la ville de Sceaux au sujet du délabrement du Chalet Blanc.
Réponse immédiate, ce dont je remercie la responsable du service, mais fort triste cependant. J'en recopie ici l'essentiel:


"Le Chalet Blanc, villa située 2 rue du Lycée et construit par Hector Guimard, a été inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques le 15 janvier 1975. Il s’agit d’une propriété privée dont seul le propriétaire est compétent pour engager des travaux d’entretien et de restauration.


La Ville est également attentive à l’état de cette villa qui subit la détérioration du temps. Des contacts ont été engagés avec le propriétaire ; ce dernier n’y a pas donné suite.

 

A moins que le bâtiment n’occasionne un risque pour la sécurité publique, la Ville ne peut intervenir de façon plus coercitive auprès du propriétaire.

 
La Ville doit prochainement approuver une zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager (ZPPAUP): son périmètre concernera la villa du Chalet Blanc. Ce nouvel état des servitudes de protection des monuments historiques, s’il n’apporte pas d’outils coercitifs nouveaux, pourrait permettre de réengager le dialogue avec le propriétaire et la direction régionale des affaires culturelles (DRAC)."

Donc, rien à faire, la villa continuera à se dégrader ... Quelqu'un aurait une idée de comment éviter cet état de fait? 



______________________________

Esperé que pasaran las carreras del inicio del año lectivo, para escribir a los servicios del patrimonio de la ciudad de Sceaux, con respecto al estado de abandono de la casa de Guimard, el Chalet Blanc. La repuesta fue inmediata, de lo cual agradezco la responsable del servicio, pero muy triste. Copio aquí lo esencial:

El Chalet Blanc” villa situada en el 2 rue du Lycée y construida por Hector Guimard ha sido inscrita en el Inventario Suplementario de los Monumentos Históricos el 15 de enero 1973. Se trata de una propriedad privada sobre la cual solo el dueño tiene competencia para hacer las labores de mantenimiento y restauración.

La ciudad está muy atenta al estado de esta casa que está sufriendo del deterioro del tiempo. Hemos tenido contactos con el propietario, a los cuales esta ultimo no ha dado seguimiento;

Al menos que el edificio sea un riesgo para la seguridad publica, la ciudad no puede intervenir de manera más coercitiva hacia el dueño.

La ciudad debe próximamente aprobar una zona de protección del patrimonio arquitectural urbano y paisajista, cuyo perímetro comprenderá la villa del Chalet Blanc. Este nuevo estado de servicio de protección de monumentos históricos, si bien no aporta medios coercitivos nuevos, podría permitir reanudar el dialogo con el propietario y la dirección regional de los asuntos cultural.”

Entonces, nada se puede hacer, la casa continuara estropeándose … Alguien tiene idea de como evitar este estado de hecho?

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour, Je tiens tout d'abord à vous féliciter pour votre blog. Et je tiens à réagir sur votre article concernant le Chalet Blanc. Je suis un grand admirateur de l'oeuvre de GUIMARD et l'état de décrépitude de cette magnifique réalisation me consterne au plus haut point. Christophe

ELI a dit…

Merci pour votre commentaire. Je suis toujours très malheureuse à l'idée de savoir que cette villa se dégrade de jour en jour. Personne ne réagit, j'ai écrit au Cercle Guimard, à la Tribune des Arts sans réponse ... Je me sens impuissante face à cet état de fait.