samedi 12 novembre 2011

Art Nouveau à San José, Costa Rica 1 : ancienne résidence de Angel Miguel Velasquez

J'ai pas mal abandonné ce blog pendant mes vacances mais, bien sûr, pas l'Art Nouveau. Comme je l'avais dit, il est peu représenté au Costa Rica cependant il en existe au moins 3 exemples. J'ai du reste était fort agréablement surprise par le nombre d'édifices de San José, restaurés, rénovés ou en voie de l'être. Il y a une nouvelle préoccupation et un intérêt certain envers le patrimoine architectural de la capitale. Il est possible de faire des visites guidées organisées localement par Chepecletas ou par l'Alliance Française de San José (où j'ai travaillé de nombreuses années).
C'est le cas de ce petit immeuble, situé sur la calle Central, entre les avenues 1 et 3, en plein centre ville, récemment refait. Il est le plus ancien bâtiment avec des éléments Art Nouveau, conservé dans cette ville qui en comporte beaucoup plus de style Art Déco. Construit en 1897, pour servir de résidence et de commerce, il a abrité pendant la première moitié du XXè siècle, le bazar "Iris". L'édifice a été construit en briques, recouvertes probablement par de la chaux peinte, comme cela se faisait souvent. A l'origine, l'intérieur était décoré avec du bois travaillé, mais ces ornementations ont malheureusement disparu aujourd'hui, laissant place à un restaurant sans personnalité.


Le style général de l'ensemble n'est pas à proprement parler Art Nouveau, mais les mosaïques florales qui ornent le haut des fenêtres et les ferronneries des balcons pourraient s'y rattacher.


C'était la demeure de l'architecte et ingénieur Miguel Angel Velasquez qui est arrivé au Costa Rica en 1862, en provenance du Méxique, dont il était originaire. Il avait fait des études d'ingénieur à New York, puis d'architecture à Rome.  Au Costa Rica, il fut professeur à la Casa de Santo Tomas, la première université du pays, participa a la construction du Théâtre National et travailla au plan d'urbanisme de la ville de Limon, entre autres. Mais ce n'est pas lui qui a construit cet édifice. L'architecte en est Francisco Tenca, un italien qui avait étudié à Milan et qui est arrivé dans le pays vers 1890. Il est également l'auteur des 3 autres principaux exemples du Modernisme qui existent encore dans la capitale du Costa Rica.





__________________________

He abandonado este blog durante mis vacaciones en Costa Rica pero, por supuesto, no así el Art Nouveau. Como había dicho, está poco representado en Costa rica, sin embargo existen al menos 3 ejemplos. De hecho, tuve la muy agradable sorpresa de constatar por la cantidad de edificios en San José, restaurados, renovados o en paso de serlo. Hay una nueva preocupación y un interés seguro hacia el patrimonio arquitectural. Es posible hacer visitas guiadas organizadas por Chepecletas o por la Alianza Francesade San José (donde trabajé por años).

Es el caso de este pequeño inmueble, situado sobre la calle Central, entre las avenidas 1 y 3, en pleno centro, recientemente renovado. Es el más antiguo monumento con motivos Art Nouveau, conservado en esta ciudad, que tiene muchos más ejemplos de estilo Art Deco. Construido en 1897, como residencia y negocio, fue la sede durante la primera mitad del siglo XX, del bazar “Iris”. El edificio fue construido con ladrillos, cubiertos probablemente de cal pintada, como eso se hacia a menudo. Originalmente, el interior estaba decorado con madera trabajada, pero estas ornamentas han desaparecido desgraciadamente, dejando lugar a un restaurante sin personalidad alguna.

Fue la residencia del arquitecto e ingeniero Miguel Ángel Velasquez, quien llegó a Costa Rica en 1862, proveniente de México, de donde era originario. Estudió primero ingeniería en Nueva York y luego arquitectura a Roma. En Costa Rica, fue profesor de la Casa Santo Tomas, la primera universidad del país, participó en la construcción del Teatro Nacional y trabajó en el plan de urbanismo de la ciudad de Limón, entre otras cosas.El arquitecto es en realidad el italiano Francisco Tenca, quien estudió en Milan y se instaló en el país hacia 1890. Es el autor de los 3 únicos ejemplos de arquitectura claramente modernista de la capital.


Bibliographie/bibliografia:
BORNEMISZA Rita, 2010 Recorriendo San José, Costa Rica. Editorial de la Boca del Monte, San José, Costa Rica, p. 54.



2 commentaires:

Cildemer a dit…

Et moi qui pensais que l'art nouveau ne se rencontrait qu'en Europe!
Merci pour le partage de ces jolis clichés! C'est vraiment un bel immeuble, et il est bien dommage que l'intérieur n'ait pas été conservé comme à l'origine!

***
Belle journée****

warlope a dit…

La antigua casa Velasquez es uno de los edificios mas bonitos en San José